Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

Archives

15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 00:37

Les grandes lignes du plan qualité de l’Ahaggar et Tassili N’Ajjer


Lors du lancement de la saison touristique du Sud 2008-2009, le ministère de l’Aménagement du territoire, de l’Environnement et du Tourisme, a exposé aux opérateurs les grandes lignes du Plan Qualité Tourisme des pôles Tassilli-N’ajjer et Ahaggar dont El Watan a pu avoir quelques détails.
Dans un premier temps et sur les 22 établissements hôteliers représentant le parc hôtelier de la wilaya de Tamanrasset, 2 hôtels font partie du premier lot d’opérateurs éligibles à l’adhésion au PQT ainsi que 7 agences de tourisme et de voyage. A Illizi, sur les 30 agences de tourisme et de voyage de la wilaya, 7 en font partie. Parmi les actions retenues figurent la facilitation de l’accès des agences au niveau des plates formes d’entrées au territoire national, l’assouplissement des formalités d’entrée en vue de limiter le temps d’attente des passagers et la réduction du temps de récupération des bagages par les passagers, par la définition d’un parcours idéal depuis l’arrivée jusqu’à la sortie de l’enceinte de l’aéroport. Il y a aussi la mise en place d’écrans plasma au niveau de l’aéroport, destinés à la diffusion d’informations touristiques et de bienvenue aux touristes et l’installation de distributeurs automatiques de billets de banque ouverts au retrait. Les marchés à capter en priorité sont la France, l’Italie, l’Allemagne, le Royaume Uni et la Russie. Il faut savoir que 22% des français partent à l’étranger, un marché qui fréquente assidûment l’Afrique du Nord. Le marché italien s’intéresse au tourisme saharien. L’Allemagne est le premier marché européen en terme de départ à l’étranger (taux de 67 %) et on note en Russie une montée en puissance des voyages grâce à l’augmentation des revenus des ménages. 6 % des chinois voyagent à l’étranger avec un taux d’expansion moyen de 25 % par an. Il y a lieu de cibler les touristes nationaux (marché domestique) et les résidents algériens à l’étranger ("affinitaire", au sein des marchés internationaux).
Le ministre Chérif Rahmani a exigé des opérateurs de se distinguer par rapport aux autres destinations bien établies et qu’il ne faut pas les affronter d’une manière frontale mais plutôt d’une manière progressive et intelligente. On communique sans trop insister sur le plaisir de la découverte. Nous ne donnons pas assez de visibilité. Nous ne parvenons pas à créer ce sentiment de vouloir venir visiter l’Algérie. Le positionnement de notre tourisme doit réellement se tourner vers une image plus prestigieuse pour séduire et convaincre de nouvelles cibles.

Source El Watan

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0

commentaires