Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

14 avril 2014 1 14 /04 /avril /2014 19:16

Quelles sont les entreprises les plus attractives de France

Airbus Head Quarter

 

L'édition 2014 du classement Randstad des entreprises les plus attractives contient (peut-être) une bonne nouvelle: celui d'un retour de la confiance des salariés.

Airbus grimpe donc cette année à la première place du classement Randstad des entreprises les plus attractives. Parmi les personnes interrogées connaissant Airbus, 67 % déclarent vouloir travailler pour l’avionneur. Soit la proportion la plus élevée toutes entreprises confondues, selon l’enquête qui mesure la marque employeur des 250 plus grandes entreprises opérant en France. Dassault Aviation et Airbus Helicopters (nouveau nom d’Eurocopter) se classent respectivement deuxième (62%) et troisième (61%). Fait notable, les entreprises qui trustent les trois premières marches du podium appartiennent toutes au secteur aéronautique. Ce qui, pour ce classement, est une grande première.

Outre le palmarès, l’étude analyse les raisons qui motivent les Français(e)s à rejoindre un employeur plutôt qu’un autre. Alors que la sécurité de l’emploi constituait en 2013 le premier facteur de choix, en 2014, les sondés plébiscitent avant tout la rémunération. Ce critère arrive en tête avec 72 % des suffrages, en hausse de 13 points par rapport à 2013, devant la sécurité de l’emploi (59 %, - 7 points sur un an) et l’ambiance de travail agréable (58 %, inchangé).

Source Challenges.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 17:13

La Chine en discussions pour acheter au moins 150 Airbus

Airbus-Head-Quarter.jpg

 

Ces discussions s'inscrivent dans le cadre d'un accord plus large susceptible de relancer les relations commerciales entre la Chine et l'Europe.

La Chine est en discussions pour acheter au moins 150 Airbus, pour un montant qui pourrait atteindre plus de 14 milliards d'euros, à l'occasion de la visite du président Xi Jinping à la fin du mois en Europe, indiquent des sources proches du dossier.

Ces discussions s'inscrivent dans le cadre d'un accord plus large susceptible de relancer les relations commerciales entre la Chine et l'Europe après une année difficile.

Elles portent également sur la possibilité d'ouverture par Airbus d'une deuxième usine en Chine, cinq ans après la première usine d'assemblage d'Airbus hors d'Europe, à Tianjin, où sont fabriqués des A320.

Les deux parties pourraient également décider de débloquer l'acquisition de 27 Airbus A330 gelée par la Chine en raison d'une récente querelle avec l'Union européenne sur des questions environnementales.

Xi Jinping doit participer le 24 mars au sommet sur la sécurité nucléaire à La Haye.

Source Challenges.fr

Le Pèlerin 

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 15:04

Airbus aujourd’hui

L’A350

 

 

A350 First Flight

 isharklets

 

 Première version refusée par les clients

Lancement de l’A 350 XWB qui redevint ensuite l’A350 

2438171697

L’utilisation massive des composites

suivez-le-premier-vol-d-essai-de-l-airbus

Les déboires du 787

Un fuselage plus large

53 % de matériaux composite c'est-à-dire un pourcentage supérieur à celui du 787

Airbus a profité de ce délai pour améliorer et les performances de l’avion et pour rationaliser sa production

Des choix techniques plus élaborés

Une optimisation de la production

10 semaines nécessaires pour geler la définition et obtenir l’A350 désiré au lieu de 14 précédemment

Un pari sur l’avenir

L’utilisation massive des composites

Malgré le relatif manque d’expérience sur le vieillissement d’une structure avion en composites

Nécessité d’effectuer de nombreuses recherches dans le domaines des résines afin d’accroître la résistance de ces matériaux caractérisés par un gain de poids énorme

Développement de standards de réparation

Coûts de production élevés

Formation des centres de maintenance

A350XB…

A350 800

A 350 900

A350 1000 (fret) retardé pour permettre à Rolls Royce de mettre au point son réacteur A350 1100

Pour lutter contre le développement du 787 et 777

Les déboires du 787

Les déboires à répétition du 787 Dreamliner ont retardé la mise en service du nouveau long-courrier américain.

De ce fait les Compagnies aériennes sont devenues méfiantes …Le programme 787 a connu du retard et l’A350, parti avec cinq ans de retard, en a récupéré deux compte tenu que les essais en vol ainsi que les tests de certification et d’endurance de l’A350 se déroulent à merveille et que l’avion sera livré à son premier client Le Qatar au cours du premier semestre 2014

Progrès remarquables « des vols tests de l'A350-XWB » en cours

Coût du programme de 4 à 9 milliard d’euros

Des avances remboursables ….1, 4 milliard d’euros avancé par la France

Attente de 600 millions d’euros de l’Allemagne qui traîne les pieds ?

Optimisation du processus de production

En 2014, le rythme doit monter à deux ou trois avions par mois puis atteindre dix exemplaires mensuels dès 2018.

Airbus aujourd’hui L’A320 Neo /Ceo

A320-neo

Un coup de poker d’Airbus

Le petit dernier - L’A320 Neo

A321Neo

Dans la guerre commerciale entre Airbus et Boeing les deux constructeurs d’avions mono couloirs A320 / 737 il est urgent de ne rien changer

En effet l’A320 et le 737 se vendent comme des petits pains….

A quoi bon donc modifier des programmes qui fonctionnent fort bien

Les deux constructeurs d’avions se regardent donc du coin de l’œil afin de veiller à ce que fera l’autre

Il est en effet évident qu’un jour ou l’autre il y aura lieu de produire un nouveau modèle d’avions mono couloirs avec une structure allégée des moteurs plus performants ainsi que des systèmes plus efficaces

Le marché est tellement important que pour sur cela réclamera un investissement de 10 milliards d’euros au bas mot

En fait plutôt que développer un avion nouveau Airbus a été le premier à tirer en sortant l’A320 Neo

Un avion proposant

Des moteurs 15 % moins gourmands

Des améliorations introduites sur l’A380 et l’A 350

Des « slarklets » en bout d’aile

Le tout pour réduira les coûts d'exploitation ainsi que les bruits de réacteur et les émissions de gaz

Commercialisé fin 2011, il totalise à ce jour environ 2.500 commandes fermes.

Jamais un nouveau modèle n’avait connu un tel succès

Boeing doit réagir

Il a partiellement réagit avec le B 737 400.....Mais tout ce qui est pris n’est pas à prendre

Le premier A320 Neo devrait être commercialisé en octobre 2015

Le remplacement des mono couloirs par des avions « Nouvelle Génération » ne devrait pas avoir lieu avant 2025

Il est temps de « faire de l’argent »

Boeing annonce un avion nouveau mais….Il faut des sous…

Chez Airbus La Fonction « Etudes – Engineering » risque de s’en trouver affectée

On a suffisamment étudié de nouveaux projets…On veut maintenant rentabiliser

Quelques Généralités

Et demain…..Faire preuve d’imagination

La Chine

Le Canada Bombardier

Le Brésil Embraer

L’Inde

La Russie

Les transferts technologiques

L’avenir d’Airbus est entre nos mains

Nous sommes condamnés

Au dynamisme

A la course à la recherche et à l’imagination

Faire preuve de conservatisme c’est courir à la mort du projet

Et à la perte des dizaines de milliers d’emplois au sein de la région Midi-Pyrénées

Une chose est toutefois certaine

Toulouse et la région Midi-Pyrénées devront diversifier leurs activités

Il y a un grenier technique du savoir

Il faut en profiter

Le Pèlerin

  

 

 

 
Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 08:30

 Airbus - De la naissance d’une Aéronautique civile européenne

 

La situation Airbus en 2014

 

A300/A310

Mono couloirs

A330/A340/A350

A380

Total

Total orders

816

10193

2502

324

13815

Total livraisons

816

5895

1423

122

8256

Avions en operation

415

5695

1390

122

7622

 

 

 

 

 

 

8000 avions livrés

1503 commandes en 2013…. !!!

Plus de 8 ans de travail sans nouvelle commande devant nous

Le premier Airbus l’A300 B

A300 B

Voir plus haut

L’A310 et l’A300 600

A 310

A 300 600

Pour répondre aux besoins du marché

Un avion plus court….Un avion plus long tout en conservant le même fuselage

Ces deux avions verront l’introduction du pilotage à deux malgré l’opposition des pilotes de lignes qui prônaient le pilotage à trois…

Le pilotage à trois deviendra rapidement la norme du secteur

Ces deux avions verront croître la digitalisation des systèmes

Les années 1990 - L’A330 et l’A340

L’A330 un biréacteur (voilure optimisée sur l’A330)

a330

L’A340 un quadriréacteur

Airbus A340 600airbus a340 500  Belluga

Belugga 2

Le Belluga un A300 600 doté d'une chapelle transporteur de tronçons et composants Airbus 

Il en faut pour tous les goûts et pour les usages les plus divers....pour toutes les distances sans et pour tous les tenants de la sécurité

Toujours le même fuselage.....Sauf pour le Belluga...!

Airbus s’attaque au marché des longs courriers 250 / 350 passagers

Boeing ne réagira, au moyen du B777, qu'avec quatre années de retard en 1992.

En 1995, Boeing se lance alors dans une guerre des prix malencontreuse pour eux

Les avions commerciaux Douglas ne peuvent survivre

Douglas sera absorbée par Boeing en 1997

Boeing subira de nombreuses une rupture grave de son processus de production en 1998…..Un grève majeure….

La part de marché d'Airbus atteint pour la première fois 50 % en septembre 2000.

(N’oublions pas 5% pour l’Europe dans les années 60)

Pour info, l’assemblage final des A330 et A340 s’effectue à Toulouse….L’assemblage final ne représente que 4 à 5 % du coût total de production

L’assemblage final est toutefois

1 Générateur d’emplois directs ainsi que chez les sous-traitants

2 Générateur d’activités connexes (i.e. Tourisme)

Les fuselages étroits (1 seul couloir)

L’A320 et ses dérivés

famille-airbus-1524340010 

Général Le programme A320 assure le pain quotidien d’Airbus

La production quotidienne actuelle est de 42 avions par mois

Elle sera portée à 46 en 2016

L’A320 fut, dès son introduction un avion révolutionnaire

Une digitalisation des systèmes poussée à l’extrême,

Des commandes de vol électriques

L’introduction d’un type de cockpits qui sera similaire à tous les avions suivant (aux paramètres spécifiques près), ce  qui permet aux pilotes de passer aisément d’un avion à l’autre avec un minimum de formation

L’assemblage des avions s’effectuait dans un premier temps à Toulouse avant de s’expatrier:

A Hambourg dans un premier temps puis bien plus tard en Chine pour donner une part plus grande à l’économie chinoise qu’Airbus ne  peut se permettre d’ignorer…..Une partie de l’assemblage reste toujours à Toulouse

A partir de l’A320 et tout en conservant une commonalité maximum des systèmes

Bus développera un avion plus grand :

L’A321

On ajoute un tronçon devant, un tronçon à l’arrière de part et d’autre du centre de gravité (en gros dans l’axe de la voilure)….Tout en renforçant là ou c’est nécessaire

On adapte les calculateurs numériques ainsi que les cockpits et l’on envoie la farce

L’A321 est un avion très long qui peut transporter jusqu’à 220 passagers

(Règle de l’évacuation en 90 secondes)

L’A319

Pour l’A319 l’on fait l’inverse ….et l’on obtient un avion plus petit qui correspond aux besoins du client

L’A319 transporte environ YYY passagers

L’avion de 100 places avec la Chine

L’avion de 100 places nous a posé un problème

Un petit A319….Avec deux rondelles de moins?

Un ATR muni de réacteurs ?

Un avion totalement nouveau

Ce fut la dernière option qui fut choisie

5 ans de collaboration avec des chinois trop gourmands

Le projet était pourtant fort avancé et nous avions même des structures après vente opérationnelles

Devant certaines exigences de la Chine, Airbus a été obligé de mettre fin à ce projet

Airbus optera finalement pour l’A318

(Deux rondelles de moins par rapport à l’A319)

L’A3XX qui deviendra l’A380

A380 Singapour

 

A380

Airbus voulait un très gros porteur Le VCLT

Boeing avait son 747 et Airbus n’en n’avait pas

Un avion géant avec les Américains ?…..Le VCLT

(Very Large Commercial Transport  de 1992 à 1997)

Pendant lesquels Boeing qui ne cessait de vendre des 747 nous a « tenu le bec dans l’eau »

Toulouse centre d’assemblage des A380

Hall Assemblage A 380 Aeroconstellation

Pourquoi la volonté d’assemblage à Toulouse

Il fallait un port

Les morceaux d’avions transportés par Belluga sont trop gros

Des morceaux plus petits

Un A330 avec un rack porte bagages une voilure complète (déjà opérationnel en Russie avec l’Antonov)

La route A380

Le Pont de pierre risquait d'être trop petit (études des crues sur 40 ans)

Bordeaux - Transport de l'A380 sous le pont de pierre - 2 

Un hall d’assemblage pour huit avions simultanés….Hors assurance….Dispositifs anti feux

Une guerre…gagnée sur les écologistes

Aeroconstellation

Les difficultés quant à l’essor de l’A380

2001-2005 : Du 11 septembre au premier vol de l'A380

L’A380 n’a pas eu de chance

La guerre en Irak

L'épidémie de SARS, en 2003, affectant le transport aérien (épidémie pulmonaire)

L’augmentation du prix du pétrole en 2004.

Cette situation affecte bien sûr le besoin d'acquisition de nouveaux appareils.

Toutefois Airbus a une politique de production plus conservatrice contrairement à Boeing qui n’hésite pas à débaucher/ embaucher du personnel Boeing passe, depuis son sommet supérieur à 600, à 285 appareils livrés en 2003. (Plusieurs dizaines de milliers de licenciements).

Le dollar s'affaiblit, l'euro grimpe

10 centimes d’écart représentent une baisse des bénéfices d’un milliard d’euros.

Le 7 mars 2014 …L’euro est au plus haut 1,39$

Heureusement Airbus présente des produits plus modernes plus attractifs pour le client

Un plan de réduction des coûts (1,5 milliard d'euros annuels).

Une assurance couverture de change pendant la moitié de la première décennie

Un centre d’assemblage (Jean-Luc Lagardère) unique au monde

La route A380 entre Bordeaux et Toulouse depuis avril 2004 pour le transport des sections de fuselage et des voilures jusqu'à Toulouse.

route A380

Airbus a actuellement 324 commandes

Le Confort intérieur de l'A380

1ereclasse a380 af

Emirates Airbus A380-861 Business classe

A380 VIP

Ci-dessus un A380 VIP

A suivre Cliquez ici

 Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 07:36

Airbus - De la naissance d’une Aéronautique civile européenne

 

Concorde au decollage

                                                          Le crash de Concorde

 

concorde-crash 2001

Aspect humain

 

L’apport de Concorde ….Apprendre à travailler en dehors de nos frontières

Toujours en France

Les autres projets suivants (cités pour info)

Dassault - Le Mercure

Avion Mercure

Et les avions d’affaires Falcon de Dassault

Dassault Falcon 7X

 

L’ATR (Avions de Transport Régional)

Aer Arann ATR42 72

 

Snecma (Groupe safran) et un savoir faire de motoriste…Toutefois en sous traitance de Général Electrics

La Situation en Europe à la fin des années 60

Le Royaume Uni

royaume uni

 

 

Tradition de constructeurs aéronautiques ainsi qu’une tradition de motoristes

Un motoriste majeur le plus gros après General Electrics

Pour info 25 à 33 % du prix d’un avion sont le prix des réacteurs

L’Allemagne Messerschmitt-Bölkow-Blohm GmbH (MBB) …Sans oublier VFW

Production de Messerschmit

Au lendemain de la guerre l’Allemagne avait perdu tout son savoir et ses ingénieurs partis aux 4 coins de la terre principalement aux USA, voire en URSS

 

Les écoles de commerces n’auront jamais été aussi florissantes

La Hollande et ses Fokker 27 28 50 70 et 100….

Fokker F 100

 

L’Aéronautique russe (pour information)

Antonov-AN225-

 

Les avions américains

Boeing

Douglas

Lockheed

C’est peut être faire injure à l’industrie américaine que de ne pas parler d’eux Qui produisaient dans les années 60 environ 95% de la production aéronautique civile…

Mais ils ont fait preuve d’une telle arrogance vis-à-vis de l’industrie aéronautique civile européenne que ma foi ils ne méritent pas que l’on s’attardent sur eux ….

Ils ont perdu des parts de marché par manque de prévoyance

La percée Airbus

Des pionniers visionnaires et des objectifs ambitieux

 

Besoin d’un gros porteur

Besoin d’une assise européenne

Bénéficier du savoir de chacun et des spécialités de chacun

Penser à produire une gamme complète d’avions civils du plus petit avion de 100 places au plus grand

Obtenir une " commonalité " entre les divers avions de la famille, principalement au niveau des cockpits et des caractéristiques de pilotage afin de faciliter le pilotage lorsque l’on veut passer d’un avion à l’autre ….

Mettre fin au monopole américain sur les avions civils

Les tous débuts….Le gros porteur - Bi ou Quadri réacteur?

Le biréacteur, un avion sécuritaire même en survol maritime.

En conséquence il fut décidé de produire un biréacteur…Ce sera l’A 300B puis l’A300

La France et accessoirement l'axe franco-allemand sera le moteur d’Airbus

Le long casse-tête européen

Le Royaume-Uni a toujours eu les yeux rivés au delà de l’atlantique

C’est lui toutefois qui a les meilleures ressources pour étudier et produire la voilure d’un avion nouveau….C’est lui qui en sera le maître d’œuvre avec principalement Fokker (Hollande) et les Belges pour les parties mobiles

L’Allemagne s’engage

 

Félix Kracht, un des pionniers allemands Allemand sera l’architecte d’Airbus Industrie en répartissant les tâches par pays et en spécialisant les sites de production.

Plus tard, Pompidou convaincra les Américains de Général Electrics de coopérer pour mettre au point un moteur dans lequel la Snecma (safran aujourd’hui) serait partie prenante. Ainsi dotait-il le projet Airbus d’un nouveau moteur (le fameux CFM).

Au Salon du Bourget 1969, la France et l'Allemagne signaient un accord de coopération sur le projet A300 B de 226 places.

Le Groupement d'intérêt économique (GIE) de droit français Airbus Industrie est créé, à parité entre les deux partenaires.

Tout ceci faisait rire les américains toujours aussi arrogants....

 

En fait noud étions en train d’assister à la naissance de l’Europe aéronautique avec pour ne pas changer

Un axe franco-allemand

Le 29 mai 1969, un accord intergouvernemental franco allemand est signé. Le gouvernement espagnol suivra en 1979 puis enfin le Royaume-Uni sur la base des objectifs cités plus haut

Le cockpit, les commandes de vol, l'assemblage final sont pour la France;

Le fuselage courant et la cabine pour l'Allemagne,

La voilure pour l'Angleterre

Le premier gros-porteur bimoteur effectuera son premier vol en 1972.

De grands patrons français…de grands noms …Des Techniciens mais aussi de grands «Commerciaux»

Henri Ziegler

Henri Ziegler

 

Bernard Ziegler.

Bernard Lathière

Bernard Lathiere

 

En 1975 Les Queues blanches au coup de poker avec Franck Bormann patron d’Eastern Airlines

De 1975 jusqu'au début de 1977. Les " queues blanches " (avions invendus) sont alors nombreuses sur le tarmac de l'usine Aérospatiale de Toulouse

Mais 1977 est l'année de la percée :Bernard Lathière a un copain Frank Borman, le premier homme à survoler la lune. Il est alors patron d’Eastern Airlines est la première compagnie américaine à acheter l'avion européen.

L'A300, appareil de grande capacité et peu coûteux à exploiter, apparaît bien adapté au marché américain et, à la fin des années 1970, le GIE détient 10 % du marché mondial (en carnet de commandes).

Roger Beteille

Roger Beteille

 

Jean Pierson

Noël Forgeard

Louis Gallois

eads-louis-gallois

Sans oublier:

 

Franz Joseph Strauss

Felix Kracht

L’actuel patron opérationnel est Tom Enders….un allemand qui est cependant sorti du moule Airbus ainsi constitué

Tom Enders-

 

A Suivre Cliquez ici

 Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 07:20

Airbus - De la naissance d’une Aéronautique civile européenne

 

J’ai effectué une présentation d’airbus dans mon village de Vèbre le 15 mars à 14h00

Je vous en donne ci-dessous un résumé

De Caravelle à l’A380

Caravelle

A380 Singapour

Quand on ne se fait pas la guerre, on peut faire de grandes choses

Introduction – Parcours personnel

Septembre 1963 – Décembre 2001

Le But de cette présentation

La France est un pays génial mais tous ensemble nous somme beaucoup plus forts

282 Caravelles dont nous étions fiers construits en 20 ans

Avec une approche commerciale et un Support Client déplorables

…..qui nous vaudront ultérieurement bien des problèmes

Les Américains avec Douglas et son DC9 Boeing avec son 727 sauront prendre le relais dans le cadre d’une gamme d’avions qu’ils développeront

…Ce que ne fera pas la France dans la foulée

A titre de comparaison

1503 Airbus vendus….En un an 2013

La situation de l’Europe aéronautique civile dans les années 60

95% des avions civils (Bloc de l’Est excepté)

5% étaient produits par l’Europe 95% aux Etats-Unis

La situation en France à la fin des années 60

La Caravelle SE 210

caravelle-2.jpg

Quelques détails pour information

Premier vol à Toulouse le 27 mai 1955

Premier client Air France

Première mise en service le 6 mai 1959

Motorisation Rolls-Royce dès le début puis General Electric, et enfin Pratt & Whitney

Capacité : 80 à plus de 130 passagers sur une distance maximale comprise entre 1650 et 3400 km.

Un succès commercial inférieur à celui attendu

Fin de vie en Afrique et en Amérique du Sud, où les compagnies manquaient de ressources recasés à des opérateurs charters.

Pas de développement ultérieur sur une gamme de produits de l’avion 100 places au très gros porteur tel que requis par le marché

Concorde TSS (Années 60 et 70)

Concorde au decollage

L’expérience du TSS en quelques mots

Ce que retient le français

Dans la mémoire collective des Français, Concorde fut un avion supersonique formidable à la gloire du peuple tant français que britannique et qui fut saboté par l’administration américaine

Les caractéristiques finales (pour information)

Quadriréacteur supersonique à aile delta

Assez long plus de 62,16m presque aussi long que celui des gros porteurs, mais très étroit.

Vitesse de croisière Mach 2,02 (2179 km/h)

Vitesse max Mach 2,23 (2405 km/h)

Une autonomie de 6200 km, un réservoir de 96 tonnes.

Le nez du Concorde se baisse pour avoir une bonne vue à l'atterrissage

Concorde nez basculant

Le développement du programme et son évolution

Prévu pour 100 passagers pour un poids de 120 tonnes, le Concorde pèsera au final 175 tonnes pour 118-128 passagers, assez étroit, assez bas avec plus de 61 mètres de longueur et 12 mètres de hauteur pour une envergure de 25 mètres et demie.

Les difficultés techniques

La cellule

Le mur de la chaleur – Le poids les coûts

La courbe des contraintes et les Pyrénées

Les contraintes dynamiques et thermiques et le choix des matériaux

La courbe des Pyrénées

IMG

Les alliages d’aluminium fortement alliés

L’utilisation du titane et celui de l’acier…Le poids et les coûts de production sont les ennemis

Le choix « Concorde » les alliages d’aluminium ….L’acier retenu pour les parties fortement travaillantes …les mats réacteurs

Les systèmes

Des commandes de vol entièrement électriques et analogiques

Les réacteurs ….

Turboréacteurs Bristol/ Snecma puis Rolls-Royce/ Snecma Olympus 593

Les entrées d'air

Ci-dessous - Production SNECMA sur le Rafale

 

snecma moteur rafale

La SNECMA a accru son savoir en développant le moteur du Concorde avec le motoriste britannique qui à su développer ses recherches pour devenir actuellement avec Rolls Royce un des plus grands motoriste au monde

Un système d’avionique analogique

La Légèreté de l’étude de marché

Un avion pour satisfaire l’égo de De Gaulle et Mac Millan….La France et le Royaume uni avaient tous deux des avants projets séparés à) l’époque (une maquette au salon du Bourget de 1961)

Les Anglais sont alors chargés des études moteurs et les Français, ceux de la cellule.

Le premier vol d'essai du Concorde eut lieu simultanément en France et en Grande Bretagne, le 2 Mars 1969, le pilote français s'appelait André Turcat.

Un avion réussi est un avion sollicité par des passagers, voulu par des compagnies aériennes pour ses attraits tant techniques que commerciaux dans un monde où les compagnies aériennes pensent avant tout à faire de l’argent

Concorde ne correspondra à aucun de ces critères

Une époque d’opulence

De l’exploitation commerciale à la mort de l’avion à Gonesse

Air France British Airways

La mort de l’avion….à Gonesse…Il n’était pas certifié pour décoller avec un seul réacteur comme l’est n’importe quel Airbus

La lutte pour l’exploitation commerciale

Le bruit la chasse aux décibels

Le prix du pétrole (choc pétrolier)

Le petit rayon d’action

Une rentabilité douteuse ….

 Les grandes dates:

Lancement du programme

Premier vol 2 mars 1969

Mise en service 21 janvier 1976

En effet, 3 ans plus tard, en novembre 2003, Concorde est retiré de service.

« Concorde ne sortira jamais de l’imaginaire des hommes »

Le Concorde restera l’exploit de l’époque où l’aviation est encore une aventure, humaine et technique.

L’investissement 14 milliards de francs (2,5 au départ)

Le Concorde entre en service en 1976, il relie les États-Unis à Londres et à Paris.

Le Concorde est un avion de luxe. Il y a 100 sièges pour les passagers

Produit seulement à 20 exemplaires, Concorde n’a été finalement utilisé que par les deux compagnies aériennes locales: Air France et British Airways.

J’ai eu la chance de voler à son bord entre New York et Paris CDG

Les leçons de l’expérience Concorde

Si Concorde fut considéré comme un échec commercial il nous a permis

D’apprendre à travailler hors de nos frontières

Il aura aussi permis de rêver …sans oublier que pour réussir il faut dialoguer avec les clients et les respecter

Les apports de Concorde à l’industrie aéronautique….Elles sont nombreuses et variées

Boycotté par le Congrès américain via la FAA à ses débuts, qui interdisait le vol supersonique des avions commerciaux sur le territoire américain, les compagnies nord-américaines furent alors à l’époque, obligées d’annuler les commandes de l’appareil.

A Suivre........Cliquez ici

 Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 07:22

"Le Rafale a franchi une étape fondamentale avec le marché indien"

Dassault Rafale Marine

 

Après la déconvenue du Rafale au Brésil au profit de l'avion suédois Gripen, le groupe Dassault a annoncé jeudi lors de la présentation de ses résultats annuels une avancée majeure dans les négociations avec l'Inde : son PDG, Eric Trappier, a confirmé avoir conclu le volet industriel de la vente de 126 Rafale à l'armée indienne. Une étape décisive avant la signature d'un contrat définitif, qui pourrait intervenir d'ici la fin de l'année, voir début 2015.

http://www.franceinfo.fr/actu/le-rafale-a-franchi-une-etape-fondamentale-avec-le-marche-indien-eric-trapp-1349945-2014-03-13

Source Pierrick de Morel

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 20:09

Kuwait Airways a commandé dix A350-900 et 15 A320 Néo

air-journal_Kuwait_Airways-A320neo.jpg

 

Airbus poursuit sur sa lancée du salon aéronautique de Singapour qui a refermé ses portes dimanche dernier. Hier, la compagnie étatique Kuwait Airways a signé deux contrats avec l’avionneur toulousain pour l’achat de 25 appareils et la location de douze autres avions. L’information a filtré par l’agence officielle Kuna.

Dans le détail, le contrat signé par Kuwait Airways porte sur l’acquisition de dix A350-900 et quinze appareils de la famille A320 NEO, la version remotorisée de célèbre monocouloir. La compagnie du Golfe avait déjà signé un protocole d’accord en décembre dernier. Le transporteur koweïtien devrait également louer douze autres appareils. La signature du contrat définitif a été retardée par l’ouverture d’une enquête parlementaire koweïtienne sur les accords passés par la compagnie nationale. Le deuxième contrat porte sur la location de sept A320 et cinq A330. Selon le planning commercial et industriel, la livraison est prévue à partir de 2019. Au prix catalogue, le montant de la commande atteint la barre des 4,4 milliards de dollars. Toutefois, les compagnies aériennes obtiennent souvent des rabais significatifs en cas de grosse commande.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 10:53

Airbus annonce la commande de 20 A380 par Amedeo

A380 Amorce montee

 

Airbus a annoncé ce mercredi la commande ferme par Amedeo, ex-Doric Lease Corp., de 20 A380 pour un montant de 8,3 milliards de dollars US, prix catalogue.

"Cette commande ferme de la part de Amedeo souligne clairement les qualités à long terme de l'appareil aux yeux du marché", a déclaré John Leahy, le directeur commercial du construteur, actuellement à Singapour pour le salon aéronautique.

“La signature de ce contrat avec Airbus fait d’aujourd’hui une date spéciale pour l’aviation, puisque nous pouvons désormais proposer aux compagnies aériennes un moyen nouveau et plus souple pour bénéficier des avantages uniques de l’A380, grâce à nos solutions de leasing sur mesure”, a expliqué, de son côté, Mark Lapidus, le patron d'Amedeo. "Le trafic aérien mondial double tous les 15 ans, contrairement aux infrastructures des aéroports et au nombre de créneaux de décollage et d'atterrissage. L'A380 est donc la meilleure solution pour capturer la croissance" du trafic, a, de son côté, a-t-il ajouté.

Le très gros porteur A380, un avion doté d'un étage, est le plus gros appareil au monde pour le transport de passagers.

Source La Dépêche du Midi

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 10:43

Airbus Group s’offre une banque allemande pour réduire son exposition aux crises

Airbus-Bank.jpg

 

Airbus a conclu un accord avec le Raiffeisenverband Salzburg en vue d’acquérir la Salzburg München Bank. Le rachat de la petite banque allemande servira de base à la future Airbus Bank. Airbus pourra emprunter directement auprès de la banque centrale européenne et y mettre sa trésorerie à l’abri.

Après les avions, les hélicoptères, les armes et l’espace, Airbus Group se lance dans un nouveau métier : la banque. Le groupe d’aéronautique et dé défense a annoncé ce vendredi un projet de rachat d’une petite banque allemande - la Salzburg München Bank - pour en faire une «Airbus Group Bank». La transaction, dont le montant n’a pas été dévoilé, devrait être finalisée d’ici à la fin de l’année, après autorisation par les autorités allemandes.

L’ex-groupe EADS envisageait depuis plusieurs années déjà de se doter de sa propre banque , comme l’on déjà fait d’autres grands groupes industriels avant lui. Le projet avait notamment resurgi lors de la crise financière de 2008 et durant la crise de l’euro de 2011, quand le groupe craignait l’assèchement des crédits bancaires pour les clients d’Airbus ou s’inquiétait de voir sa trésorerie disparaître dans la faillite du système bancaire.

Cette fois, les motivations d’Airbus Group semblent plus sereines. Selon son communiqué, le rachat de cette modeste banque munichoise de 50 salariés et 350 millions d’euros d’actifs, permettra de «fournir des solutions de financement destiné à soutenir les activités du groupe» et d’offrir «une plus grande flexibilité financière»,.

En récupérant la licence bancaire de la Salzburg München Bank, Airbus pourra ainsi gérer lui-même au moins une partie de son énorme trésorerie, estimée à 8,3 milliards d’euros à fin 2013, ainsi que ses couvertures de changes. Comme tout établissement bancaire, Airbus Group pourra également accéder aux prêts à très faible taux de la Banque centrale européenne . Ce qui lui permettra d’offrir à ses filiales ainsi qu’à des fournisseurs-clef, des solutions de financement avantageuses. A plusieurs reprises, ces dernières années, le groupe avait dû racheter des petits fournisseurs à cours de trésorerie et lâchés par leurs banquiers, afin d’éviter une éventuelle rupture de sa chaîne de sous-traitance.

Pas de financement d’avions

En revanche, la future Airbus Bank n’est pas destinée à faire du financement d’avions, souligne-t-on en interne. Contrairement aux craintes de 2008, les capitaux privés désireux de se placer dans les financements d’avions n’ont jamais été aussi abondants. Pour preuve, les ventes record d’Airbus et de Boeing et la part très faible des crédits garantis par les agences de crédit export, passée de 35 % à moins de 20 %. Airbus Group n’a donc aucune raison de venir concurrencer les multiples établissements financiers, qui se bousculent pour proposer aux compagnies aériennes les meilleures solutions de financement.

Cependant, rien n’empêchera Airbus Bank d’aider occasionnellement un client particulier à boucler son financement. Airbus comme Boeing ont toujours réservé ne enveloppe plus ou moins importante pour ce genre de coup de main qui peuvent permettre de remporter un gros contrat. Ce fut notamment le cas de la commande record de 260 par American Airlines en 2011, largement financée grâce à un chèque d’EADS.

Enfin, en cas de nouvelle crise financière en Europe, Airbus Bank aura la possibilité de mettre la trésorerie du groupe à l’abri, sur le compte de la banque centrale. Dans cette perspective, le fait que la future Airbus Bank soit située en Allemagne, dans le pays le mieux noté de la zone euro, offrira aussi une protection supplémentaire.

Source Les Echos.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0