Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Algérie Pyrénées - de Toulouse à Tamanrasset
  • : L'Algérie où je suis né, le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942, je ne l'oublierai jamais. J'ai quitté ce pays en 1962 pour n'y retourner que 42 ans plus tard. Midi-Pyrénées m'a accueilli; j'ai mis du temps pour m'en imprégner...mais j'adore
  • Contact

De Toulouse à Tamanrasset

 

cirque-de-gavarnie.jpg

Le cirque de Gavarnie

L'Algérie, j'y suis né le jour du débarquement des Américains, le 8 novembre 1942. J'ai quitté ce pays merveilleux en 1962, pour n'y retourner qu'en août 2004, soit 42 ans plus tard...
Midi-Pyrénées m'a accueilli. J'ai mis du temps pour m'imprégner de Toulouse mais j'ai de suite été charmé par ce massif montagneux et ses rivières vagabondes que je parcours avec amour...Ah ces chères Pyrénées, que je m'y trouve bien ...! Vous y trouverez de nombreux articles dédiés à cette magnifique région et la capitale de Midi Pyrénées : Toulouse
L'Algérie, j'y suis revenu dix fois depuis; j'ai apprécié la chaleur de l'accueil, un accueil inégalé de par le monde.......L'espérance d'abord ...Une relative désillusion ensuite...Pourquoi alors que le pays a un potentiel énorme...Les gens sont perdus et ne savent pus que faire....Les jeunes n'en parlons pas, ils ne trouvent leur salut que dans la fuite....Est-il bon de dénoncer cela? Ce n'est pas en se taisant que les choses avanceront.
Il y a un décalage énorme entre la pensée du peuple et des amis que je rencontre régulièrement et les propos tenus dans les divers forums qui reprennent généralement les milieux lobbyistes relayant les consignes gouvernementales...
Les piliers de l'Algérie, à savoir, armée, religion et tenants du pouvoir sont un frein au développement de l'Algérie ....Le Pays est en veilleuse....Les gens reçoivent des ….sucettes...Juste le nécessaire... pour que ....rien nez bouge....
Pourtant des individus valeureux il y en a ....Mais pourquoi garder des élites qui pourraient remettre en cause une situation permettant aux tenants des institutions de profiter des immenses ressources de l'Algérie. Le peuple devenu passif n'a plus qu'un seul espoir : Dieu envers qui il se retourne de plus en plus...Dieu et la famille, cette famille qui revêt une importance capitale en Algérie.

Le vent de la réforme n'est pas passé en Algérie tant les citoyens sont sclérosés dans les habitudes et les traditions relevant des siècles passés....La réforme voire la révolution passera....à l'heure d'Internet, on ne peut bâillonner le peuple indéfiniment...Cela prendra du temps mais cela se ferra...
Pour le moment le tiens à saluer tous les amis que j'ai en Algérie et Dieu sait que j'en ai....C'est pour eux que j'écris ces blogs, quand bien même je choisis souvent mes articles dans la presse algérienne....pour ne pas froisser la susceptibilité à fleur de peau de l'Algérien...

Cordialement,
Le Pèlerin

 

 

 

 

Recherche

3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 00:38

Les médicaments qui rendent impuissant

Vous souffrez de troubles érectiles ? Vos médicaments sont peut-être en cause. Les anxiolytiques, les antidépresseurs ou les traitements contre la tension et les problèmes cardio-vasculaires entraînent des soucis d’érection. Les solutions.

1. Anxiolytiques et impuissance

- Etes-vous concerné ? Vous prenez peut-être des anxiolytiques sans le savoir… Ces médicaments sont très fréquemment prescrits. Ils ont pour noms : Lemil (bromazépam), Xanax (alprazolam), Tranxène (clorazépate), Urbanyl (clobazam), Valium (diazépam)...
- Pourquoi rendent-ils impuissant ? Outre des troubles de l’attention, de la mémoire, de l’endormissement, les anxiolytiques entraînent des troubles érectiles. Comme les antidépresseurs, ils inhibent certaines envies.
- Est-ce irréversible ? Non, les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement. Toutefois, si vous avez des soucis d’érection, parlez-en à votre médecin. Le stress ou la déprime peuvent aussi être en cause.

2. Bêtabloquants et impuissance

- Etes-vous concerné ? Les bêtabloquants sont surtout prescrits en cas de problèmes cardio-vasculaires (hypertension artérielle, tachycardie, antécédents d’infarctus…). Les principale molécules en cause sur le marché ont pour noms : Ténormine (aténolol), Sectral (acébutolol), Avlocardyl® (propanolol).
-
Pourquoi rendent-ils impuissant ? Les bêtabloquants ralentissent la fréquence cardiaque et le débit sanguin au niveau de tous les organes, y compris le pénis. D’où des difficultés à tenir l’érection… Bien sûr, ce n’est pas systématique. Mais en cas de troubles, n’hésitez pas hésiter à en parler à votre médecin. Il est possible de changer de classe de médicaments…
-
Est-ce irréversible ? Non, les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement.

3. Antihypertenseurs et impuissance

- Etes-vous concerné ? Presque toutes les classes d’antihypertenseurs entraînent des troubles de l’érection. C’est le cas des bêtabloquants, mais aussi des diurétiques (qui augmentent l’excrétion d’urine), comme par exemple le Lasilix (furosémide)
- Pourquoi rendent-ils impuissant ? Certains diurétiques contiennent de la spironolactone. Cette substance ressemble aux hormones mâles et se fixe à leur place sur leurs récepteurs. Résultat : elle empêche la testostérone de stimuler l’érection.
- Est-ce irréversible ? Les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement. Parlez-en à votre médecin, cardiologue ou urologue. Lui seul peut déterminer la classe d’antihypertenseurs susceptible de vous soigner sans nuire à votre sexualité.

4. Antidépresseurs et impuissance

- Etes-vous concerné ? Les antidépresseurs sont parmi les médicaments les plus prescrits en France. Leurs principaux représentants s’appellent Prozac (fluoxétine), Effexor (venlafaxine), Laroxyl (amitriptyline)... Ils sont principalement indiqués contre la dépression, mais aussi contre des douleurs d’origine neurologique comme les migraines, les sciatiques...
- Pourquoi rendent-ils impuissant ? Ils agissent au niveau du système central. Ils inhibent certains mécanismes au niveau du cerveau, donc certaines envies…
- Est-ce irréversible ? Non, les problèmes érectiles disparaissent à l’arrêt du traitement. Toutefois, si vous avez des soucis d’érection, parlez-en à votre médecin. La dépression peut à elle seule entraîner de sérieuses perturbations côté libido.

5. Impuissance : et si ce n’était pas les médicaments ?
L’érection est avant tout une question de débit sanguin, de vascularisation, de nerfs, d’hormones et d’état psychologique. Un stress, une déprime, la consommation d’alcool, de tabac ou de toutes autres drogues, de même que la survenue d’un diabète, d’un surpoids ou de cholestérol ont, comme certains médicaments, des répercussions sur la vigueur sexuelle masculine. L’apparition de troubles érectiles, sous traitement ou non, doit donc systématiquement donner lieu à une consultation. D’autant que les soucis d’érection peuvent aussi être le symptôme d’une dépression ou de problèmes cardio-vasculaires…

6. Sources

American Urological Association
Afssaps
Vidal

Source Medisite


Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2009 4 01 /01 /janvier /2009 00:29

Santé - Le thé évite l'érosion dentaire


Que boire? Un soda, un jus de fruit ou un thé ?

Selon une étude américaine, si l'objectif est d'éviter l'érosion de l'émail, il vaut mieux opter pour une infusion de thé vert ou noir. C'est ce qu'expliquent Mohamed Bassiouny et al dans General Dentistry*, le journal de l'Academy of General Dentistry aux Etats-Unis. Voici un effet qui s'ajoute aux autres vertus démontrées du thé telles que ses propriétés anti-oxydantes, ou sa capacité à faire baisser l'incidence du cancer, des maladies cardio-vasculaires et du diabète.
Les auteurs ont donc comparé l'action érosive, à court et long terme, du thé noir et vert, du soda et du jus de fruit sur les dents. Ils ont trouvé que le thé exerçait un effet semblable à celui de l'eau, à savoir non érosif, au contraire des boissons gazeuses et des jus de fruits qui contiennent trop de sucres ajoutés et qui sont trop riches en acide citrique. Ils conseillent cependant aux buveurs de thé d'éviter d'y ajouter du lait, du citron ou du sucre parce qu'ils diminuent l'action des flavanoïdes. Idem pour les iced teas qui contiennent de l'acide citrique et de fortes quantités de sucre. Sinon, peu importe que le thé soit chaud ou froid pourvu qu'il ait été infusé à la maison sans additifs.
Malgré tout, pour ceux qui ne peuvent s'empêcher de prendre des boissons acides, les auteurs conseillent de les boire avec une paille et de mâcher du chewing gum sans sucre afin d'augmenter la production de salive ou encore de se rincer la bouche pour neutraliser les acides et d'attendre une heure avant de se brosser les dents.

Source Gen. Dentistry 2008

 

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:39

Sida : Luc Montagnier « Un vaccin d'ici quatre à cinq ans »

le prix Nobel de médecine l'espère.

à 76 ans, le professeur Luc Montagnier recevra mercredi le Prix Nobel de médecine pour la découverte du virus du Sida.

La nouvelle concerne les 33 millions de personnes dans le monde atteintes par le Sida. Ce week-end, le professeur français Luc Montagnier a déclaré que la mise au point d'un vaccin thérapeutique du sida « pourrait voir le jour dans « quatre ou cinq ans ». Le scientifique recevra mercredi à Stockholm son prix Nobel de médecine aux côtés de Françoise Barré-Sinoussi avec qui il a découvert le VIH en 1983.

A la question « n'est-ce pas une échéance trop optimiste ? », le professeur a répondu : « On a déjà dix ans de travail derrière nous » et souligné que la recherche sur le vaccin thérapeutique était « plus facile » que celle du vaccin préventif qui lui sera en revanche très difficile à mettre au point. Une vision que partage Françoise Barré-Sinoussi qui a précisé qu'il était impossible de donner une date de sortie d'un vaccin préventif : « Sur cette question, on ne sait pas, il faut tout simplement le reconnaître, et travailler ». La mise au point d'un vaccin qui soigne représenterait un nouveau pas dans la lutte contre le Sida qui ne parvient toujours pas à être soigné. En effet, les traitements actuels permettent de contrôler l'évolution du virus et de maintenir les patients en vie mais ne parviennent toujours pas à guérir les personnes infectées. Un vaccin thérapeutique permettrait de traiter des personnes déjà infectées par le virus, afin d'en amoindrir l'impact, contrairement à un vaccin préventif qui, idéalement, protégerait les personnes du virus.

Résonance mondiale

L'aura et la renommée de Luc Montagnier vont donner une résonance mondiale à ces déclarations. La presse internationale très présente pour assister à la remise du Prix Nobel reprend largement l'information.
Le professeur français qui est aussi le directeur de la Fondation mondiale de prévention et de recherche Sida, a confirmé que les équipes de recherche mondiales restent mobilisées : « Notre travail, bien sûr, est de découvrir un traitement complémentaire visant à éradiquer l'infection ». Mais le scientifique n'entend pas baisser la garde sur la prévention rappelant que pour « réduire la contamination » l'information et l'éducation sont pour l'instant les plus efficaces.


Source La Dépêche du Midi


Le Pèlerin    

Partager cet article
Repost0
14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 00:25

Un test sanguin pour prévenir une attaque cardiaque

 

Un simple test sanguin pourrait prévoir avec une forte probabilité le risque de crise cardiaque, d'attaque cérébrale et de décès chez les patients souffrant de maladie cardiovasculaire.
Cette recherche conduite sur 987 hommes et femmes ayant une maladie coronarienne stabilisée révèle que plus le niveau sanguin de la protéine NT-proBNP est élevé plus les risques de décès, d'attaque cardiaque ou cérébrale sont grands.
«Après avoir pris en compte tous les autres facteurs de risque, il est clair que ce marqueur sanguin détecte quelque chose que nous ne pouvons pas voir avec d'autres méthodes telles l'échocardiographie», indique le docteur Mary Whooley, la directrice du projet qui est basée au San Francisco Medical Center, en Californie.
La protéine NT-proBNP est un marqueur sanguin de l'hormone BNP, dont la concentration augmente lors d'une attaque cardiaque ou de stress. Quand les parois cardiaques se gonflent excessivement en raison d'un trop grand volume de sang ou sont endommagées par un flux sanguin insuffisant, l'hormone BNP augmente et avec elle la protéine NT-proBNP.»

Les résultats étaient publiés hier dans le Journal of the American Medical Association.

Le test est surtout efficace pour prédire des changements chez les gens déjà malades.

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 00:33

Perdre du poids ? le petit déjeuner fait la différence !

 

 

 

 

Le petit-déjeuner serait bien le repas le plus importante de la journée, en particulier si l'on souhaite perdre du poids.

Pendant plusieurs mois, des femmes obèses qui avaient mangé la moitié de leurs calories dès le premier repas voyaient plus facilement leur poids baisser que celles qui mangeaient peu le matin. En fait, prendre un petit déjeuner léger serait une erreur : cela augmenterait la sensation de faim pour la journée.

Cela fait 15 ans que le Dr Jakubowicz conseille à ses patients de prendre un costaud petit-déjeuner lors du régime afin de perdre définitivement du poids. On a comparé différents régimes. Si le régime classique, faibles en calories (et en particulier peu de glucides), fonctionnait mieux les 4 premiers mois, la situation s'inversait lorsqu'on demandait à ce que l'effort se poursuive sur 8 mois.

Ainsi, au bout de 8 mois, les patients du Dr Jakubowicz avaient perdu un cinquième de leurs poids initial tandis que ceux qui avaient suivi le régime classique qui comprenait un petit-déjeuner léger n'avaient perdu que 5 % ...

En gros, si vous voulez perdre du poids très rapidement, le régime basse calorie fonctionne bien mais il ne sera pas intéressant à moyen-long terme car les kilos vont être repris.

Pour le Dr Jakubowicz, il est clair qu'un gros petit déjeuner diminue la sensation de faim pour toute la journée et en particulier le matin. C'est également intéressant du point de vue nutritionnel car on peut ajouter des fibres dont des fruits.

Elle ajoute que la plupart des études sur les pertes de poids ont montré qu'un régime diminuant fortement l'apport en glucides n'était pas une bonne méthode. Certains critiquent cependant la méthode du Dr Jakubowicz car un régime avec plus de glucides est tout simplement plus facile à suivre...

D'autres disent qu'il existe des études qui montrent en effet qu'un bon petit-déjeuner permet de ne pas se jeter sur les sucreries en fin de matinée.

Source: Imaginascience

Le Pèlerin

 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 00:00

Santé – Les bienfaits de l’huile de son de riz

L’huile de son de riz GAMMA FORCE offre une concentration optimale en gamma oryzanol

un antioxydant puissant
Depuis des millénaires, les asiatiques se nourrissent d’une graminée très nutritive et d’une grande vitalité : le riz. La plus grande richesse du riz se trouve dans l’enveloppe du grain, le son, qui contient une substance nutritive exceptionnelle, le gamma oryzanol, dont les propriétés sont multiples. L’huile de son de riz et le gamma oryzanol proviennent tous deux d’une extraction du son de riz.
Approuvé au Japon comme traitement médical depuis 1962, le gamma oryzanol fut initialement utilisé dans les cas d anxiété mineure, ensuite pour ses propriétés efficaces dans le traitement des symptômes de la ménopause puis pour sa capacité à réduire le taux de cholestérol et de triglycérides ainsi que les désordres gastro intestinaux et digestifs.

Un support au système nerveux

Le gamma oryzanol joue un rôle déterminant face au stress, anxiété et troubles du sommeil. Il a une action stimulante sur l'hypothalamus, cette région du cerveau orchestrant le lien entre le système nerveux et le système endocrinien. Le gamma oryzanol optimise la libération
d'endorphines par l hypothalamus. Ces substances prédisposent à la récupération psychique et physique, à la détente, à la bonne humeur ainsi qu’à la préparation d'un sommeil de qualité.

En support aux symptômes de la ménopause

Plusieurs études confirment que le gamma oryzanol diminue les symptômes caractérisant la ménopause, tels que les bouffées de chaleur, insomnie, étourdissements, transpiration abondante et autres manifestations. Des essais cliniques démontrent que 85 % des femmes traitées au gamma oryzanol témoignent d'une réduction significative de leurs symptômes.

Un support au système cardio-vasculaire & cholestérol

Nombreuses recherches scientifiques prouvent que le gamma oryzanol contribue à abaisser le taux de cholestérol et de triglycérides. De plus, il réduit l'oxydation du cholestérol en diminuant l'agrégation plaquettaire et contribue ainsi à réduire l'incidence des maladies cardio-vasculaires.

Un support au système digestif

Lors de 23 essais cliniques réalisés au Japon, le gamma oryzanol a fait preuve de bienfais thérapeutiques en lien à divers problèmes gastro-intestinaux et digestifs, incluant les ulcères d'estomac, du duodénum et le syndrome du côlon irritable. Une autre étude japonaise impliquant 375 hôpitaux a démontré que le gamma oryzanol a un taux d'efficacité de l'ordre de 90.8%. Ces résultats positifs seraient dus à son effet antioxydant ainsi qu’à sa capacité à protéger la muqueuse du tube gastro-intestinal. Le gamma oryzanol régularise le contrôle du système nerveux sur les sécrétions gastriques.

Source 
http://www.gammaforce.ca/blogLe Pèlerin








Partager cet article
Repost0
22 novembre 2008 6 22 /11 /novembre /2008 00:55

Si vous voulez sauver le monde, mangez des patates


  La pomme de terre: autour du monde en 200 recettes.» C'est le titre d'un livre publié ce jeudi par... la Commission économique des Nations unies pour l'Europe. L'ONU a en effet décidé de promouvoir le tubercule à travers le monde.
L'objectif avoué n'est pas tant le plaisir des papilles que la lutte contre la faim et la pauvreté. C'est d'ailleurs dans cette optique que l'ONU a adopté une très sérieuse résolution de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) de 2005, en déclarant officiellement 2008 «année internationale de la pomme de terre».

Pourquoi la pomme de terre?

L'idée est simple. La pomme de terre est facile à cultiver, quels que soient le terrain et le climat, et a une haute teneur énergétique. Et face à l'envolée du prix des céréales comme le blé, le maïs ou le riz, sa consommation augmente dans les pays développés, qui ingurgitent la moitié de la production mondiale. Avec 320 millions de tonnes produites en 2007, c'est donc une culture précieuse pour les agriculteurs qu'il faut encourager.
Financièrement, la pomme de terre présente aussi l'avantage de ne pas être commercialisée sur le marché mondial. Elle ne dépend que des coûts de production locaux et n'est donc pas soumise aux caprices des marchés internationaux. Une protection efficace contre la crise mondiale actuelle pour les producteurs modestes.
A travers l'année internationale de la pomme de terre, la FAO compte bien «promouvoir le développement de systèmes durables fondés sur la pomme de terre qui permettent d'accroître le bien-être des producteurs et des consommateurs». Et imposer cette bonne vieille patate comme l'«aliment du futur».

Source 20minute.fr

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2008 1 17 /11 /novembre /2008 00:03

Le Cialis, plus efficace que le Viagra




Le Cialis, plus fort que le Viagra ? Il donnerait, en tout cas, plus de temps à l’improvisation amoureuse grâce à sa durée d’action (vingt-quatre heures en moyenne)…

1. Une érection non-stop pendant 24 heures ?

Le Cialis (tadalafil) est efficace durant vingt-quatre heures, c’est vrai. Mais sans risque de priapisme (érection continuelle) car il ne provoque pas immédiatement d’érection. "Ce médicament n’est pas un aphrodisiaque. Son mode d’action est de faciliter l’afflux sanguin dans les tissus péniens pour permettre la survenue d’une érection", précise le professeur Pierre Costa, chef du service d’urologie au CHU de Nîmes. L’érection ne survient que s’il y a stimulation sexuelle et disparaît après le rapport. La possibilité d’obtention d’une érection est effective dès la seizième minute après la prise et perdure jusqu’à trente-six heures chez certains sujets… ce qui laisse du temps pour l’improvisation amoureuse.

2. L’efficacité du Cialis est-elle démontrée ?

À l’instar du Viagra®, l’efficacité du Cialis (tadalafil) est démontrée par de nombreuses études. Selon certaines d’entre elles, plus de 80 % des sujets ayant utilisé le Cialis ont rapporté une amélioration de leur érection. Mais au-delà d’une érection de meilleure qualité, ce médicament aurait permis d’augmenter nettement aussi le nombre de rapports réussis chez 75 % des sujets.


3. Quels sont les risques pour le cœur ?

La tolérance cardio-vasculaire du Cialis (tadalafil) a été testée avant sa mise sur le marché (plusieurs décès avaient été signalés lors de l’arrivée du Viagra en 1998). Résultat : aucune modification significative de la pression artérielle ou de la fréquence cardiaque n’a été signalée. Donc pas de risques cardio-vasculaires majeurs pour le Cialis (tadalafil) si les contre-indications sont bien prises en compte : pas de prise de dérivés nitrés, ni d’antécédents de maladies cardiaques comme un infarctus récent, une angine de poitrine ou une insuffisance cardiaque sévère.

4. Quels sont les effets secondaires du Cialis ?

Comme tout médicament, le Cialis (tadalfil) peut susciter quelques effets secondaires chez certains sujets. "Comme avec la plupart des médicaments de cette classe thérapeutique, peuvent survenir des douleurs d’estomac (12 %), des bouffées de chaleur (4 %), des douleurs musculaires (6 %) ou des congestions nasales (4 %)", explique le Pr Costa. Ces effets secondaires n’ont entraîné que peu d’arrêt du traitement au cours des essais cliniques.

5. Cialis : quelles sont les précautions à prendre ?

Contrairement au Viagra, il n’est pas interdit avec le Cialis (tadalfil) de se faire un bon repas en amoureux avant de passer aux galipettes. Il n’existe pas d’interactions pharmacologiques entre ce médicament et l’alimentation ou l’alcool. Mais, il ne prévient pas les conséquences d’excès de table ou de Champagne…

6. Quel est le prix du Cialis ?

Le Cialis est vendu à prix d’or, environ 12 € le comprimé comme la plupart des autres inducteurs de l’érection, ce qui rend l’érection coûteuse. Aussi peut-il être utile avant de prendre ce type de médicament, de vérifier si les troubles de l’érection rencontrés ne sont pas liés à un état dépressif ou à des effets secondaires de médicaments contre la tension, le diabète ou certains traitements pour les nerfs. Enfin, "il ne faut pas sous-estimer l’impact d’une mésentente conjugale sur la sexualité du couple", prévient le Pr Costa. La prise de Cialis ne réglera pas ces conflits sous-jacents et la voie d’une sexualité plus satisfaisante au sein du couple passera alors par une thérapie du couple.

7. Où acheter le Cialis ?

Le Cialis n’est délivré en pharmacie que sur prescription médicale, compte tenu de ses contre-indications. Certes, l’offre est abondante sur le Net pour ce type de médicament à des prix défiant toute concurrence... Mais il n’existe aucune garantie quant à la qualité du produit. En pharmacie, le Cialis se présente sous deux dosages différents (10 mg et 20 mg) et en boîtes de quatre et huit comprimés. Il est préférable de commencer avec 10 mg, avant de passer à 20 mg. Il est déconseillé d’augmenter le dosage (risque accru d’effets secondaires).



Source Medisite

Le Pèlerin



Partager cet article
Repost0
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 06:29

Le cœur artificiel : un espoir pour des


millions de malades



Après 15 années de recherche, le professeur Carpentier et son équipe ont mis au point le premier prototype de cœur 100% artificiel. Un moyen de pallier la pénurie de greffons. Explications
Chaque année, 120 000 Français apprennent qu'ils sont atteints d'une maladie du cœur. On compte près de 6 millions de personnes souffrant de troubles cardiaques en Europe ; en 2020, il y en aura le double. Mauvaise hygiène de vie, stress, tabac expliquent en partie, outre les facteurs génétiques et congénitaux, l'augmentation de ces pathologies. Les hommes sont sensiblement plus susceptibles de développer de tels dysfonctionnements : infarctus, anomalies des valves cardiaques, faiblesse des muscles cardiaques...
De nombreux traitements thérapeutiques existent pour pallier les déficiences du cœur : médicaments, pacemaker, reconstruction ventriculaire, injection de cellules... Parfois, quand aucun ne fonctionne et que le pronostic vital du patient est engagé, la greffe est l'ultime recours. Mais un cruel constat s'impose : le nombre de greffons diminue drastiquement depuis des années. Il en manquerait près de 10 000 en Europe et 20 000 dans le monde. Conséquence : 20 000 malades décèdent, rien qu'en France, faute de greffe.

Quinze ans de recherche récompensés

Révolté par ces morts qui auraient pu être sauvés, l'éminent Professeur Alain Carpentier, directeur du Laboratoire d'études des greffes et prothèses cardiaques de l'Hôpital européen Georges Pompidou à Paris, a travaillé d'arrache-pied sur la conception d'un cœur artificiel avec son équipe hospitalière mais avec également des ingénieurs d'EADS, entreprise d'aéronautique et du secteur de la défense. "Ils sont les spécialistes en matière de technologie de pointe et de matériaux" explique le Professeur Carpentier auprès de nos confrères du journal "Les Echos".
Père des bio prothèses valvulaires, Alain Carpentier connaît les difficultés auxquelles il doit se confronter pour l'élaboration de ce cœur artificiel : la coagulation du sang et l'hémodynamique, les flux du sang à l'intérieur du corps. Les ingénieurs d'EADS apportent leur savoir-faire en proposant des matériaux révolutionnaires empêchant la formation de caillots dans le cœur et permettant la modulation des flux sanguins. Les greffés pourront ainsi vivre une vie normale et fournir des efforts plus intenses que la simple marche.

1,2 kilo de technologie de pointe

Coller en tout point à l'organe originel, voilà le concept du cœur artificiel. L'anatomie de cette invention présente la même apparence avec deux ventricules bien distincts, un gauche et un droite, chargés de pomper le sang vers le reste du corps et les poumons. Les débits sanguins diffèrent dans ces ventricules, des capteurs électroniques de pression seront responsables de cette gestion.
Avant l'élaboration de cette architecture, de nombreuses études par scanner ont été effectuées afin de définir la place disponible dans le thorax. Mais avant l'intervention chirurgicale, le médecin sera chargé de vérifier la compatibilité de la prothèse avec l'anatomie de son patient.
Question : comment ce cœur va-t-il battre ? Des batteries rechargeables internes et externes vont apporter l'énergie nécessaire au fonctionnement de la prothèse. Le point d'alimentation électrique se fera au niveau du crâne, derrière l'oreille, ce qui évitera les infections.

Une amélioration de la qualité de vie des greffés

Le Professeur Carpentier a déjà fait valoir son expérience en élaborant les prothèses valvulaires, il récidive ici avec son cœur artificiel. Quel que soit le groupe HLA du patient -son histocompatibilité-, le greffon ne peut en aucun être rejeté car les matériaux utilisés sont inertes. Elaborés dans des matériaux biosynthétiques, microporeux, la prothèse cardiaque est transplantable à tous les malades et ne nécessite plus aucune prise d'anticoagulants à vie pour le greffé, ni d'immunosuppresseurs. Cette technologie mise en place évite toute thrombose, c'est-à-dire la formation de caillots sanguins dans le cœur.
 Les patients pourront aussi vivre normalement et monter des escaliers sans difficulté ; la prothèse va s'adapter automatiquement suivant la demande physiologique grâce à un système électronique dernier cri.
La toute jeune entreprise biomédicale Carmat SAS, née de la collaboration d'Alain Carpentier avec EADS, a pour objectif maintenant d'industrialiser le prototype et surtout de réduire le poids de la prothèse à 900 grammes. La durée de vie estimée de celle-ci est estimée à environ 5 ans. Les premiers modèles devraient être transplantés chez l'homme d'ici 2 ans après accord de l'Afssaps, Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé

Source l’Internaute

Le Pèlerin

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 00:14
Remplacer le cartilage sans prothèse
 
Le remplacement d'un genou est une expérience difficile à bien des égards. Au-delà de la douleur physique qui l'accompagne, la période d'adaptation est souvent longue et pénible.
Des chercheurs de l'École Polytechnique de Montréal pourraient bien avoir trouvé le moyen de contourner cette procédure médicale contraignante. Ils ont créé le CarGel, un produit gélatineux qui permet au cartilage de se régénérer.
Lorsqu'il est appliqué sur une zone endommagée, ce gel crée un environnement particulier, favorable à la régénération du tissu conjonctif cartilagineux. Ses créateurs parlent d'une révolution orthopédique.
Le produit fait actuellement l'objet d'un essai clinique auprès de 80 patients au Canada. Si cet essai est concluant, Santé Canada pourrait autoriser le procédé d'ici la fin de 2009.
On passe d'un domaine où on met du métal et du plastique pour aider le patient en remplaçant une articulation, à un domaine où on stimule nos propres cellules à nous guérir nous-mêmes. On est dans Star Wars. - Nicolas Duval, chirurgien orthopédiste CarGel contient des substances bio actives, qui incitent le cartilage à se réparer. La recette comprend, entre autres, des extraits de carapace de crustacés.
Les médecins ajoutent également du sang du patient dans le cartilage endommagé. Le CarGel forme une structure adhésive où les cellules se régénèrent On implante un bio matériau qui stimule le cartilage du patient pour se régénérer comme un bio réacteur qui agit comme une usine. — Michael Buschmann, professeur et chercheur
Jusqu'à maintenant, une trentaine de personnes marchent déjà avec un genou refait à neuf grâce au procédé.
Les chercheurs, tout comme ceux qui sont prêts à commercialiser le procédé, rêvent au jour où on procédera de la même manière les os, les ménisques ou même la peau.


Promouvoir la recherche dans le domaine

L'École Polytechnique de Montréal a créé une chaire sur les technologies régénératrices afin de bien se situer dans la course internationale à l'invention de matériaux permettant de réparer le cartilage des articulations.
C'est le Pr Michael Buschmann qui sera titulaire de cette nouvelle chaire. Il est l'une des sommités dans le domaine de la recherche sur le cartilage.
Selon le Registre canadien des remplacements articulaires, les chirurgies au genou et à la hanche connaissent une hausse considérable depuis quelques années. Rien que pour la période de cinq ans se terminant en 2002-2003, elles ont augmenté de 30 %.

Saviez-vous que?

La douleur articulaire et la perte de mobilité causées par des lésions au cartilage handicapent des millions de personnes dans le monde. Ces problèmes se produisent souvent après un traumatisme, une blessure ou à la suite d'une activité physique excessive, ou d'arthrose secondaire.

Source - Radio-Canada
 
Le Pèlerin
 
Partager cet article
Repost0